En 1950, le baron Marcel Bich…

…fait le pari de commercialiser une pointe-bille jetable à 50 centimes.

Le stylo bille est né pour être pratique, sans ambition autre que cela, puis il a envahi les bureaux et les salles de classe, produit de consommation courante, jetable sans y penser. Et pourtant, de cet outil modeste par excellence, est née une forme d’art.

Art du stylo à billeL’ouvrage dresse le portrait d’artistes l’utilisant pour créer des œuvres complexes et novatrices. Il présente leurs différentes techniques, ainsi que la façon dont cet outil traduit leurs sensibilités et leurs idées respectives.
Saisissez-vous du premier stylo venu pour réaliser à votre tour des œuvres incroyables.