Traces

Confidences de Michèle Maquet :

« Je n’aime pas beaucoup parler de mon «travail», parce que ce n’est pas un «travail», mais plutôt un plaisir
un besoin soudain et très fort de fixer un moment d’émotion, l’envie de cadrer ce que mon regard m’a donné à voir.
Il y a sans doute un fil conducteur qui relie les séries que je vous présente, je ne l’ai pas cherché obstinément mais j’espère qu’elles parleront à vous aussi de traces, de passage, d’oubli, de disparition et peut être même un peu de moi… »